SUITE AU DÉVOILEMENT DES SIGNES VITAUX 2017 CONSACRÉ AUX ENFANTS, LA FONDATION DU GRAND MONTRÉAL A TENU UN FORUM SUR L’IMPORTANCE D’ÉCOUTER LA VOIX DE CES DERNIERS. DE LES ÉCOUTER, MAIS ÉGALEMENT DE LES IMPLIQUER DANS LA RECHERCHE DE SOLUTIONS DURABLES POUR NOS VILLES.

Le 20 novembre 2017, date de la Journée mondiale de l’enfance, le Forum a réuni des chercheurs, des politiques, des organismes qui œuvrent auprès des jeunes et, bien entendu, des enfants. Une cinquantaine de jeunes provenant de la Grande région de Montréal se sont succédé sur la scène pour évoquer les thèmes qui leur sont incontournables : l’appartenance, l’éducation, la mobilité et la santé mentale. Ils nous ont partagé leur vision, leurs aspirations et leurs rêves pour leur ville.

Après une allocution de l’Honorable Landon Pearson sur la vitalité des jeunes, des panels de discussions thématiques ont rassemblé jeunes et adultes pour échanger sur ces quatre aspects et réfléchir, ensemble, aux pistes de solutions.


À cette occasion Valérie Plante, mairesse de Montréal s'est vu remettre deux publications inédites, soit Montréal tel que souhaité par les enfants, une compilation de commentaires des 5 à 17 ans recueillis lors de la Grande Tournée des arrondissements effectuée dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, ainsi qu'un rapport d’écoute intitulé Vivre à Montréal au 21e siècle: perspectives de jeunes Montréalais, qui a permis d’identifier les principaux défis des jeunes du Grand Montréal colligés dans le récent rapport Signes vitaux de la FGM. La mairesse a aussi prononcé une allocution lors de l'événement.


Le Forum a été l‘occasion d’entendre l’opinion des enfants. Mais c’est également un appel à l’action. Il est nécessaire d’avoir ce type d’espace de prise de parole ; les enfants s’engagent dans ces échanges avec une énergie contagieuse. Ils expriment ce qu’ils pensent ; aux adultes de trouver la façon de leur répondre.